LES FRANCAIS DANS LA COURSE A SAINT IGNY DE VERS

vendredi 14 septembre 2018 par IMEC

En Super Buggy Jérôme Makhlouf arrive en leader provisoire à St. Igny de Vers

Dans le Rhône, ce week-end l’épreuve de Saint Igny de Vers comptant pour le championnat d’Europe comptera également pour le championnat de France des divisions Super Buggy, Buggy 1600 et Maxi Tourisme. Cette épreuve comptera comme la dernière épreuve du Championnat 2018 et sera l’occasion pour les garçons de se confronter une dernière fois cette saison aux cadors Européens, mais aussi et surtout l’occasion pour eux de démontrer qu’ils sont parfaitement au niveau. Encore une fois, c’est avec un regard en coin que les Européens verront débarquer cette colonie Française, qu’ils savent capable de s’emparer des premières places comme régulièrement

Maxi Tourisme : Avec désormais 543 points au classement général provisoire, on pourrait croire que c’est dans la poche pour Julien Isnard. Le leader, au volant de sa Renault Megane arrive effectivement une pression un peu moins grande puisque Nicolas Dubernet, son principal concurrent dans la lutte pour le titre n’est pas sur la liste des engagés, le Bordelais, victime d’ennui mécaniques à Steinbourg n’a pas pu réparer pour être au départ de cette épreuve. Troisième du classement provisoire, le Toulousain Emmanuel Filippa (Toyota Auris) se régalera une nouvelle fois sur le circuit de la Brosse mais devra bien se méfier de Freddy Poulain (Renault Clio) qui reprend goût au podium et qui peut encore lui ravir la politesse. Les pilotes locaux pourraient bien se mêler à la bagarre à l’image de Jean-Michel Dury (Ford Fista) et autres.

Buggy 1600 :Damien Crépeau a-t-il encore le droit à l’erreur ? Le Vendéen, en tête du classement général provisoire depuis le début de saison connaît quelques turbulences sur son parcours. Le pilote du Propulsion arrivera certes toujours en tête mais avec une avance un peu moins confortable de 17 points sur le Toulousain Thomas Christol qui lui profite de la deuxième partie de saison pour revenir dans la course. Un autre Toulousain revient « fort », c’est le double champion de France en titre, le Gersois Vincent Mercier. Le pilote du Fast&Speed revient à la quatrième place du classement général provisoire et pourrait bien rattraper les 39 points de retard. Mais c’est bel et bien Florian Guilliny, vainqueur du dernier rendez-vous qui est encore en position de mettre tout le monde d’accord. Avec une troisième place au classement provisoire avec 22 points de retard sur le leader, le pilote Avignonnais reste sur une victoire à Steinbourg et affiche clairement ses ambitions de remporter l’épreuve Européenne de Saint Igny de Vers. Tony Feuillade (Alfa Racing) va profiter de son expérience européenne pour faire la différence tandis qu’il va devoir contenir Virginien Bonhomme (Peters) et de Maxime Brossault (Camotos), très en forme cette saison. A noter le retour de l’enfant prodige de l’Autocross, Thomas Anacleto qui revient à ses premières amours au volant d’un Fast&Speed.

Super Buggy : Avantage à Jérôme Makhlouf. En effet, depuis la dernière épreuve de Steinbourg, le Mosellan, a creusé l’écart au classement général provisoire. Pour autant le pilote du Peters va devoir se méfier de son concurrent pour le titre, François-Xavier Bivaud, toujours au rendez-vous de ces épreuves Européennes. Le pilote du MAC ne sera qu’à quelques kilomètres de son constructeur et voudra faire briller les châssis Français. Lui aussi à l’aise lors de ces rendez-vous internationaux, le Normand, Germain Bouce (Peters) aimerait s’offrir un podium Européen et ainsi marquer de gros points en championnat de France. Laurent Jacquier (Alfa Racing) fait partie de ces pilotes à la « trempe » Européenne, capable de relever le défi de s’aligner au plus grand. Jimmy Murat (MAC) est cinquième au classement général provisoire, tandis que Christophe Perrichot (Peters) fera son retour sur la scène nationale et internationale. Une chose est sûre, c’est que les pilotes Français n’y vont pas pour faire de la figuration mais comme d’habitude pour tenter de déstabiliser les Européens, pourquoi pas, bien figurer en finale mais aussi et surtout pour disputer l’avant dernière épreuve comptant pour le championnat de France.

Engagés provisoires Buggy 1600
Engagés provisoires Junior Buggy
Engagés provisoires Maxi Tourisme
Engagés provisoires Super Buggy
Engagés provisoires Touring

B.L.S. - communiqué © B.L.S.