LE PANIS RACING DE NOUVEAU SUR LE PODIUM

mardi 21 septembre 2021 par IMEC

La pénultième épreuve de l’ELMS se jouait sur le sol belge sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Qualifiée 10e, l’Oreca #65 de Panis Racing a de nouveau brillé à l’arrivée en montant sur la 3e marche du podium.

La cuvette de Spa n’a pas dérogé à sa réputation lors de la journée des test privés mercredi avec sa météo capricieuse amputant d’une grande partie la session de l’après-midi tant la piste était détrempée.
Les deux sessions d’essais libres du vendredi et samedi sont consacrées au travail de l’équipe et des pilotes en vue de la qualification et de la course (FP1 : P10 - FP2 : P6).

C’est James Allen qui est désigné pour qualifier l’Oreca #65 vendredi en début d’après-midi : l’Australien signe le 10e temps après une session compliquée suite à la sortie du drapeau rouge dans le 1er tour.

Coutumier de l’exercice, Julien Canal prend le départ à la 10e position des 4 heures de l’épreuve ardennaise à 11h ce dimanche sur un circuit ensoleillé. Le Français s’envole littéralement et se retrouve à la 4e place à la sortie du 1er virage. Il concède ensuite une place à un concurrent avant que ne sorte le safety-car quelques secondes plus tard. S’enchainent ensuite une succession de full course yellow et safety-car. Après une heure de course, nouvel exploit de Julien Canal qui effectue un magnifique dépassement pour se retrouver à la 3e place pendant plusieurs tours juste devant la voiture sœur d’Ultimate #29 aux mains de Jean-Baptiste Lahaye. Après un relai exemplaire, il transmet le volant à James Allen. L’Australien effectue ses tours avec application avec une bonne vitesse de pointe. A son retour en piste lors de son second pit-stop, il parvient à doubler Tristan Gommany (Duqueine Team) et se bat pour remonter sur le second, Manuel Maldonado (United Autosports). Malheureusement il se fait repasser par Gommandy à 1 heure de la fin de la course avant de rendre la voiture à Will Stevens. Le Britannique ne déroge pas à sa réputation et s’élance le couteau entre les dents bien décidé à ne pas terminer au pied du podium. Il s’en ensuit une énorme bagarre avec Job Van Uitert qu’il passe finalement avec maestria pour se retrouver à la 3e place. Par la suite, avec les ingénieurs la pression est à son comble pour gérer sa consommation d’essence pour ne pas avoir à repasser par les stands et conserver sa place : opération brillamment réussie. Un dernier full course-yellow est présenté à 5 minutes de l’arrivée, l’Oreca #65 repart pour 2 tours et l’écurie signe de nouveau un podium à l’issue de ces 4 heures de Spa.

Le bilan avec Olivier Panis Team Principal :"De nouveau sur le podium après la victoire à Monza et la 3e place au Mans : preuve est faite que l’écurie et les pilotes ont de nouveau confirmé notre niveau de performance. Julien (Canal) a pris un départ incroyable avec une grande maîtrise malgré le chaos autour de lui et par la suite il a enchaîné les tours avec une vitesse bluffante : quelle fierté de l’avoir à nos côtés et le voir, malgré son expérience en endurance, progresser encore et encore. James (Allen) a également fait du bon travail en effectuant un relais solide sans faute et sans prise de risque inconsciente. Quant à Will (Stevens), il nous a encore montré qu’il était « le patron » en piste avec sa brillante démonstration lors de sa passe d’armes avec Uiter et sa gestion du fuel en symbiose avec les ingénieurs. Nos mécanos ont, une fois de plus, réalisé des pit-stops de haut vol, nous faisant gagner à chaque arrêt de précieuses secondes. Notre réussite est le fruit d’un travail collectif avec l’équipe de Tech1 Racing managée par Sarah et Simon Abadie et nous sommes déterminés à tout mettre en place pour finir en beauté à Portimao ! Et un grand bravo à toute l’équipe de WRT pour leur titre 2021. "

B.L.S. d’après un communiqué © MPS Agency