JIM PLA : UN RETOUR TONITRUANT EN PORSCHE CARRERA CUP

jeudi 2 mai 2013 par IMEC

Les débuts en Porsche Carrera Cup de Jim Pla ont dû en étonner plus d’un. Le benjamin du plateau 2013, en manque de compétition depuis deux ans et demi, s’est permis de signer la pole position dès sa première tentative au Mans. Il a ensuite évité de nombreux pièges pour terminer deux fois dans le Top 5. Cette belle régularité lui permet de pointer à la 2e place du championnat et en tête du classement « Jeunes Talents Rookies ».

Le pilote icsport management s’est vite adapté aux subtilités du maniement de la Porsche 911 GT3 Cup. Dans la première séance d’essais libres, il n’est qu’à 166 millièmes du meilleur temps, en 4e position, avant de réduire l’écart de moitié dans la deuxième et d’achever la partie préliminaire du meeting à la 2e place. Mais on n’a encore rien vu, car le jeune bitterois de l’ASA Armagnac Bigorre atomise la première séance qualificative, en décrochant la pole avec une marge de plus de 3 dixièmes ! Il se contente en revanche de la 6e place sur la grille de la course 2 suite à un blocage de roue. La 911 sait récompenser le talent pur mais elle ne pardonne aucune faute !

Le départ de la première course est une autre découverte pour Jim. Au cours de ses quatre premières saisons en sport auto, il s’est consacré à la monoplace et n’avait jamais pris un départ lancé. Sur la piste détrempée et dans le vent glacial de cette course en semi-nocturne de 40 minutes, il gère correctement l’accélération initiale, mais prend le rupteur au moment de passer le troisième rapport. Les quelques dixièmes perdus dans la manœuvre suffisent à le rétrograder au 3e rang. La voiture de sécurité entre alors en piste pour trois tours en raison d’un accrochage survenu dans le peloton. A la relance, Jim endommage la lame avant de sa voiture dans un passage un peu optimiste au « Chemin aux Bœufs ». La tenue de route est affectée, mais il parvient à conserver la 3e place jusqu’à la mi-course. « J’avais de plus en plus de mal à tenir le rythme. J’ai préféré assurer un résultat. »

Jim Pla passe 5e sous le drapeau. Il améliore ce classement sous le soleil dominical malgré une place moins favorable sur la grille. « J’ai pris une bonne impulsion pour le départ, cette fois donné arrêté pour 20 minutes de sprint. A la chicane je n’ai pas pris tous les risques et j’ai profité d’un accrochage pour gagner deux places à la Chapelle. Puis j’ai doublé Paul-Loup Chatin et je suis revenu sur Sacha Bottemanne pour lui disputer la troisième marche du podium. J’ai commis l’erreur de vouloir l’attaquer trop tôt, d’où un petit contact qui m’a encore valu de perdre la lame avant. Même cause, même punition que samedi, la voiture s’est mise à sous-virer et je bloquais souvent les roues avant au freinage. J’ai quand même effectué une nouvelle tentative de dépassement sur Sacha, mais Benjamin Lariche était menaçant juste derrière moi. Finalement, cette 4e place est une bonne opération. »

En se montrant performant et finisseur si tôt dans la saison, Jim a déjà franchi un palier important. « Faire la pole fut une bonne surprise, mais j’ai conscience qu’il reste plusieurs points à améliorer pour réussir le meeting parfait. Je remercie en tout cas l’équipe Nourry Compétition car malgré l’évolution des conditions climatiques, j’ai pu compter tout le week-end sur une auto très compétitive. » Jim est 2e au classement provisoire d’une Porsche Carrera Cup qui s’annonce passionnante et qui offrira aux spectateurs palois un spectacle haut en couleurs les 18, 19 et 20 mai prochains. Certains se souviennent peut-être de la victoire d’un certain Jim Pla, alors âgé de 14 ans, au volant d’une Formule Campus… en 2006.

B.L.S. Source & @ photo Romane Didier