FREE RACING CLUB : COURIR SANS SE RUINER

jeudi 3 février 2011 par IMEC

Free Racing Club, c’est tout nouveau

Le Free Racing Club, c’est tout nouveau, cela vient de sortir et c’est aussi chaud qu’une patate qui sort du four. De quoi s’agit-il ? Explication : deux mecs qui à la place du cerveau ont un ordinateur se sont lancés dans de savants calculs. Combien coûte la compét. aujourd’hui, dans quelle discipline peut-on s’engager et avec quoi peut-on rouler ? Après avoir sans doute épluché des milliers de pages de statistiques, nos deux Géo Trouve Tout ont du se rendre à l’évidence, courir coûte de plus en plus cher (ça les mecs tout le monde le sait !) et ensuite il y a plein de bagnoles dans les garages qui ne peuvent pas participer à des compétitions dites modernes car caduques, ou en historiques car l’âge de leurs artères est trop… jeune. Donc y qu’à ………. résoudre l’équation ! Et si l’on mélangeait tous ces rectangles de ferraille équipés d’une roue à chacun des angles pour les faire courir. Mais bon dieu quelle bande de nazes de ne pas y avoir pensé avant !

Courir pour 300 €uros

Allez soyons un peu sérieux, les deux artistes dont nous parlons sont bien connus dans le milieu du sport automobile. Tous les deux sont organisateurs et pilotes. Il s’agit de Bernard Honnorat et Laurent Valléry-Masson des adeptes de la F3 Classic, mais aussi très impliqués dans l’organisation, assumant diverses responsabilités en VHC circuit, donc des gens qui savent de quoi ils parlent. L’idée est la suivante organiser des compétitions pour des voitures, monoplaces, protos, GT, berlines et coupes de marques rejetées de tous les plateaux bicause leurs âges. Ensuite organiser des journées de compétitions labellisées FFSA sans se ruiner. Bernard Honnorat nous explique en quelques mots le pourquoi et le comment de cette démarche : Tu le sais comme moi que courir devient de plus en plus onéreux. Ensuite beaucoup d’autos ne sont plus éligibles dans les différentes séries actuelles. Notre but : lancer une formule qui permette à de nombreux personnes de pratiquer le sport qu’elles aiment sans se ruiner. Pour trois cents €uros, les gens peuvent participer à nos meetings. Maintenant il faut le dire c’est un vrai pari que d’organiser de vraies courses à ce tarif, mais nous y croyons. L’avenir nous dira si nous avions raison de nous lancer dans ce challenge.

Les plateaux

Chaque meeting comprend trois plateaux distincts qui acceptent des autos de tous âges :

  • Série XL Prodcup : destinée aux berlines et coupes de marques
  • Série Open Formula : destinée à toutes les monoplaces cylindrée limitée à 2 litres.
  • Série Procup : pour les G.T., Silhouettes, protos, anciens prototypes de coupes de marques.
    Les classements finaux tiennent comptes de la classe dans laquelle est engagé le véhicule.

Le calendrier 2011

Cinq meetings sont programmés cette année : le 16 avril Val de Vienne, le 7 mai Lédenon, le 11 juin Croix en Ternois, le 27 août Nogaro et le 5 novembre Dijon. Notons que Nogaro contrairement à la date inscrite initialement sur l’affiche (ci-dessus) ne se déroulera pas le 11 septembre, mais bien le 27 août. Autre remarque, pour des raisons de coût, les meetings se dérouleront exclusivement le samedi.

Infos ci-dessous mais aussi sur :

www.hvmracing.fr

B.L.S.