ERIC MAUFFREY EN TÊTE DE L’ ETAPE 1 DE LA FINALE DES RALLYES

samedi 20 octobre 2018 par IMEC

Eric Mauffrey et Kévin Bronner en tête de l’étape 1

Le pilote de la Skoda Fabia R5 est passé au travers des embûches de cette première étape et rentre en tête à Chalon-sur-Saône ! Déjà vainqueur à Mende en 2007, Mauffrey reste néanmoins sous la menace de Mathias Vaison (Skoda Fabia R5), Étienne Bouhot (Skoda Fabia R5), Guillaume Sirot (Citroën C3 R5) ou encore Bruno Longépé (Skoda Fabia R5) qui le suivent au classement général au terme d’une première journée marquée par les abandons de Thibault Habouzit (Skoda Fabia R5) et Anthony Puppo (Skoda Fabia R5).

210 équipages prennent le départ du prologue ce matin à Bouzeron. Bien réveillé, Étienne Bouhot s’adjuge ce ’chrono’ qui sert à déterminer l’ordre des départs pour l’ES1 sans pour autant compter dans le classement général. Cette mise en jambes matinale réserve déjà son lot de surprises avec la sortie de route d’Anthony Puppo qui parvient à terminer la spéciale, mais endommage sévèrement sa monture. Le pilote de la Skoda Fabia R5 n’est pas le seul à souffrir dans ce prologue puisque Bruno Longépé (crevaison) et Damien Oberti (tout droit) concèdent de précieuses secondes. Bouhot devance finalement Mathias Vaison, Guillaume Sirot et l’étonnant Rémy Risaletto qui s’immisce au beau milieu des ’R5’ avec sa Skoda Fabia S2000.

Les choses sérieuses débutent dans l’ES1 qui est une répétition du prologue. C’est une nouvelle fois Étienne Bouhot qui se distingue tout en se faisant une frayeur à haute vitesse. Ayant réussi à réparer tant bien que mal sa voiture à l’assistance, Anthony Puppo s’adjuge le deuxième temps malgré une surchauffe moteur tenace, consécutive à sa sortie matinale. Bruno Longépé et Éric Mauffrey sont également dans le rythme alors que Thibault Habouzit doit déjà rendre son carnet après le ’chrono’ suite à une sortie de route près du départ ayant endommagé sa Skoda Fabia R5.

Dans l’ES2, longue de 19,10 km, c’est Mathias Vaison qui tire son épingle du jeu. Seul pilote à pouvoir suivre le rythme imposé par Vaison sur cette spéciale, Éric Mauffrey signe le deuxième temps devant les Citroën C3 R5 de Guillaume Sirot et Antonin Mougin tandis qu’Étienne Bouhot complète le top cinq. Ralenti par ses problèmes de moteur dans l’ES1, Anthony Puppo voit ses rêves de remporter la Finale 2018 s’envoler dans ce ’chrono’ puisque la Skoda Fabia R5 est trop endommagée pour pouvoir continuer sa route.

Rapide et régulier, Éric Mauffrey conclut donc cette première étape en tête. Derrière le Vosgien, la pression se fait sentir puisque le top dix est regroupé en une vingtaine de secondes. Mathias Vaison occupe le deuxième rang devant Étienne Bouhot, Guillaume Sirot et Bruno Longépé. Quelques performances sont à mettre en évidence dans les groupes et classes. En A7S, Rémy Risaletto (Skoda Fabia S2000) s’est montré performant aujourd’hui, tout comme Dimitri Audet en F2/13. Olivier Delaporte mène la danse en R3 et c’est aussi le cas de Clément Bully dans la classe R2. Lionel Bernard (Mitsubishi Lancer Evo X) domine le groupe N pendant que Ghislain Barbier fait de même en GT10. En revanche, il est encore bien difficile d’établir une hiérarchie dans les autres catégories à cette heure.

Quelques abandons pour les régionaux, dont Christian et Anne de Boussac (Skoda Fabia) non partants, ou Cyril Condomines, Pierre Grazzini (Peugeot 207 RC) sur problèmes mécaniques.

Le rallye partira à 9h30 pour l’étape 2 à suivre sur le site : www.patricksoft.fr

Le classement étape 1

B.L.S. – communiqué © DPPI