EN HTCC, QUARANTE PILOTES S’ ETAIENT DONNE RENDEZ-VOUS A LEDENON

jeudi 11 juillet 2019 par IMEC

Ce sont 40 pilotes qui s’étaient donné rendez-vous sur le toboggan Gardois pour cette troisième épreuve du HTCC 2019. Remarquées dans le paddock les trois Alfa du Team Giglio, dont la belle Giulia TI de 1964 du boss Paul Giglio, auxquelles s’était joint le GTV 2L de Fred Jorand. Remarquée aussi la première auto à l’éthanol comme le prévoit le règlement du HTCC depuis cette année, la 325 i de Christian Chalon. A 0,63 cts le litre de carburant il ne fait aucun doute que cette option entre en résonance avec l’esprit du HTCC, d’autant plus, vu les temps réalisés par Chalon, qu’aucune perte de puissance n’est à déplorer.

Les essais : malgré les trois forfaits de dernières minutes, c’est une trentaine de voitures dont 4 Tourismes Améliorés et 38 pilotes qui se présentent en pré-grille. Sans surprise la Sierra Cosworth Groupe A de Michel Béziat signe la pole un dixième seulement devant un fantastique Stéphane Delecour au volant de sa Monza Groupe 1 et pneus de série et la Rallye 2 Groupe 2 de Joël Marteau. Suivent Jean-Paul Guerdoux (Escort RS 2000), Malivai Castelli (BMW 323 i) et la première Groupe N de C.Chalon. Chez les Peugeotistes c’est Olivier Guitteny, bon sang ne saurait mentir, qui signe la pôle devant le duo Bernard Lamoureux, Pierre Flament, Gérard Ponchon, Dennis Gillet, Pascal Cornaz, Stéphane Ruiz et Didier Gheza, Laurent Gremmel dont le V6 parait de plus en plus poussif. En Pro Série c’est Eric Maitre (Sirocco) qui domine la catégorie, c’est aussi un plaisir de retrouver 5 Alfa Roméo au départ dont 1 Giulia et 4 GTV.

Course 1 : comme prévu les deux Tourismes Améliorés de Béziat et Marteau partent en tête avec les plus rapides des Groupe 1 Delecour, CastelliI et.Guerdoux. Jusqu’au… 3e tour durant lequel .Béziat puis Marteau s’arrêtent sur problèmes mécaniques et laissent la tête de la course à Delecour suivi de l’Escort de Guerdoux et la BMW de Castelli, vient ensuite l’escadrille des 505, emmenée par Guitteny suivi comme son nombre par Ponchon dans lequel s’est immiscé le leader des Groupe N Chalon. Derrière la bagarre fait rage à tous les étages. Moins de 3’’ au tour séparent les 12 premiers. Gheza avec son V6 asthmatique à du mal à se défaire des deux Golf de Genand et Cavallera au coude à coude ainsi que l’Alfa GTV 2.5 d’un excellent Cartelle que l’on avait plaisir à retrouver au sein du peloton. Parmi les malchanceux de cette première course, hors les deux premiers déjà cités, on retiendra le leader des ¾ de la course Delecour arrêté face à la ligne d’arrivée en panne… d’essence, Giglio début d’incendie sur la Giulia, Arnaud Bourdon (BMW), Médéric Rojon dont c’était la première course, Sébastien Seveau (BMW 325 i) que l’on attend bientôt aux avant postes du N, Sébastien Conturie dont le GTV souffre de ne pas assez rouler, Renato Vitale qui avait pourtant réalisé un beau temps lors des qualifs et Jean-Gabriel Godin (moteur). Alors que l’arrivée est en vue Philip Barthélémy, Maitre et Gérard Mrarie continuent de ferrailler tout comme Gillet et Berdal. C’est finalement dans cet ordre qu’ils passeront la ligne.

Course 2 : Avec les abandons de la première course c’est donc un plateau réduit à 25 voitures qui s’élance pour cette deuxième course de la journée , et des concurrents ont laissé le volant à leur doublure dans le cadre de la double monte Dès l’extinction des feux Ponchon (505 T) s’envole pour un tour en tête suivi de Castelli (BMW 323) et .Guerdoux (Escort RS).
Partis en fond de grille Marteau et Delecour entament une course poursuite qui mènera 12 tours plus tard le Rallye 3 en tête de la course et la Monza… sur le bas côté avec des bielles éprises de liberté. Alors que Guerdoux reprend l’avantage sur Castelli, Giglio auteur d’une très belle course remonte en deuxième position des T.A et 4e du scratch ! Ponchon en tête des 505 précède Maitre survolté qui prend sa revanche de la Course 1 sur la R5 GT de Barthélémy lui-même devançant les 505 de Gillet, Flament, Ruiz, Gremmel, Rethore devant un quatuor composé de Berdal, Cartelle et les deux Golf de .Genand et Cavallera.. Belle course aussi de Marie, Galmiche, Jorand dont on attend la venue avec la 75 T. Ultime rebondissement en 505 quand au freinage du dernier virage Flament rate son freinage et envoie Gillet au bac.

Dans le paddock :Un super week-end de course sur la piste comme dans le paddock, de bons souvenirs pleins la tête pour tous, pilotes, accompagnateurs, organisateurs, en attendant avec impatience Charade dès le retour de congés avec quelques surprises…Après le tournois de pétanque animé et sympathique, qui à réuni 75 participants dans le cadre du Challenge Multisports inter catégorie de la Coupe de France, bravo aux participants du HTCC qui continuent d’occuper la tête du classement général à l’issue de la deuxième épreuve.

Les classements : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7976

B.L.S. communiqué © Jefautograf31 – Jean François Lesenne