EN FLANANT DANS LES BOULEVARDS PALOIS

samedi 23 juin 2018 par IMEC

Voici un petit retour en arrière avec quelques unes des photos réalisées lors du Grand Prix de Pau Historique.... humour et bonne humeur.


De belles caisses qui servent aussi de fourre-tout

Les restes d’une GT 4 pulvérisée avant le virage de la gare, ceci se passait une semaine après le 77e Grand Prix

La voix de son maître a parfaitement maîtrisé son allocution et ceci pendant toute la durée du 77e Grand Prix et l’ historique une semaine plus tard de quoi donner soif.


Le célèbre coutelier de Laguiolle Honoré Durand au volant de sa barquette ARC, aurait-il un soucis ?

Une partie de l’équipe, commissaires, officiels, dépanneurs dans le virage Foch prête à intervenir au moindre bobo, et il y en a

Qui a dit que les animaux étaient interdits sur un casque ?


Tout penche, le bonhomme et les roues, mais cela avance bigrement vite !


Chut n’allez pas le répéter, cet artiste veut gaver les grenouilles pour les mitonner l’année prochaine

Au centre Rémi Béchabergue double vainqueur de la Serie Avenir Cup sur une ARC Alfa encadré par à gauche Pascal Hosotte un des animateur de cette discipline et son père Alain pas inconnu du sport automobile.

Le violon d’ Ingres de Jean-François Coutens, est la musique et, il n’hésite pas à faire ses gammes sur une Sib Renault avec deux podiums à la clé.

Les frères Tillos François et Jacky dépités après leur abandons au bout de sept tours.

Le préparateur Philippe Quirière ne peut rien contre l’Anglais Nick Swift. Ceci ne vous rappelle pas la célèbre phrase ‘’Messieurs les anglais tirez les premiers’’

Un week-end compliqué pour le champion sortant Frédéric Morel avec une seule 3e place.

Le Commingeois Bernard Dupuy a pris le moteur dans le sac de sa Legallen Alfa

Pas un moteur dans le sac mais une caisse pour la Elva Courrier Mk 4T19

The end

B.L.S.