CE WEEK-END, LE GT FFSA SE PRODUIRA EN BOURGOGNE

mardi 4 septembre 2018 par IMEC

Les engagés et les horaires

La pause estivale touche à sa fin et le Championnat de France FFSA GT reprend ses droits sur le Circuit de Nevers Magny-Cours ce week-end. Pour lancer la seconde moitié de saison, la barre des quarante voitures engagées sera à nouveau dépassée pour offrir au public bourguignon un spectacle qui s’annonce grandiose à tous les niveaux. Pour les principaux prétendants, ce sera l’occasion d’inscrire de gros points en vue du sprint final…

Le point sur le championnat : Malgré leur solide début de saison, Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) ont été plus discrets à Dijon. Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) ont sauté sur l’occasion pour revenir à seulement dix unités. Entamé dès Nogaro, le face-à-face entre ces deux équipages devrait tenir toutes ses promesses et le moindre faux pas pourrait coûter cher dans la course au titre !
Derrière eux, le peloton de chasse sera déterminé à réduire l’écart. Comptant moitié moins de points que leurs équipiers en tête, Douglas Lundberg et Pierre Courroye (Ginetta G55 / Speed Car) viseront un retour sur le podium, tout comme Christophe Lapierre et Mike Parisy (Porsche Cayman / CD Sport). Ceux-ci devront d’ailleurs se méfier de Fabien Michal et Grégory Guilvert (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing), qui ont le couteau entre les dents après avoir véritablement lancé leur campagne en se classant deuxièmes et troisièmes en Côte-d’Or.
Compétitives dès leurs débuts, les Alpine A110 GT4 de l’équipe CMR seront également à surveiller. Présents sur le podium nivernais en 2017, Nicolas Tardif et Soheil Ayari compteront bien concrétiser le potentiel de leur nouvelle voiture pour se replacer au championnat. Leur équipier Pierre-Alexandre Jean aura désormais pour partenaire Pierre Sancinéna, vainqueur d’une course l’an passé en FFSA GT et leader de l’Alpine Elf Europa Cup avec quatre victoires en six départs.

Parmi les concurrents à suivre, il ne faudra pas oublier Julien Piguet, auteur d’un carton plein à Nevers l’an dernier. Accompagné de Laurent Hurgon, le pilote-team manager du BMW Team France espèrera connaître le même succès pour se relancer.

Forts d’une série en cours de cinq courses dans les points et d’un premier podium à Dijon, Benjamin Ricci et Thomas Drouet (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) tenteront de confirmer leur montée en puissance. À l’inverse, Olivier Jouffret / Eric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team) tâcheront de retrouver la réussite pour reprendre le large sur leurs poursuivants, menés par Alexandre Bardinon. Ce week-end, celui-ci retrouvera Yann Ehrlacher sur la Mercedes AMG du M Racing – YMR.

Même si leurs chances de titre semblent amoindries, d’autres n’abandonneront rien et donneront tout en piste, à l’image des Audi R8 LMS du Saintéloc Racing confiées à Christophe Hamon / Lonni Martins et Olivier Estèves / Anthony Beltoise. En parallèle, Sylvain Noël / Jimmy Antunes (Porsche Cayman / Racing Technology) et Michaël Blanchemain / Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance) seront tout autant d’outsiders que les leaders ne devront absolument pas sous-estimer… Sans oublier bien sûr Ricardo Van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue), désormais accompagné d’Éric Debard, Champion de France FFSA GT en 2009 avant de s’illustrer en LMP3 et plus récemment en Blancpain GT Series aux côtés de Fabien Barthez et Philippe Giauque cette saison.

Après avoir brillé au sein du Championnat de France FFSA GT entre 2013 et 2015, Enzo Guibbert effectuera son retour. Désormais plus expérimenté grâce à ses expériences en Blancpain GT Series, LMP2, LMP3 ou encore en TCR, le Biterrois partagera une BMW M3 GT4 de l’équipe 3Y Technology avec Gilles Vannelet, Champion de France FFSA GT en titre.

Victorieux dès ses débuts en FFSA GT, le septuple Champion de France de la Montagne Nicolas Schatz reviendra avec la Ginetta G55 du Schatz-Lestienne Racing et Jacques Wolff, de retour quatre ans après son dernier podium en Coupe de France GT FFSA !
Enfin, en l’absence de Valentin Simonet, Rémy Deguffroy partagera la Porsche Cayman du CD Sport avec le guyanais Gavin Aimable, aperçu en F4 à Nogaro et à Pau. Déjà présente à Pau, l’Aston Martin Vantage des Britanniques James Holder et Matthew George viendra resserrer les rangs du championnat en cette seconde partie de saison. Le peloton Pro-Am sera d’ailleurs porté à vingt et une voitures avec l’arrivée de l’équipe K-WORX Racing, qui confiera sa Ginetta G55 à Nelson Lukes et Thomas Hodier.

Dans la catégorie AM, tout reste à faire : : Vingt équipages Am, constitués d’un ou deux pilotes Bronze, seront présents à Magny-Cours. Et tout comme chez les Pro-Am, la course au titre est toujours aussi indécise ! À Dijon, Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events) ont encore montré leurs capacités à rebondir en reprenant les commandes du championnat à Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car), vingt-quatre heures seulement après les avoir perdues ! Si les premiers désirent retrouver la plus haute marche du podium, leur plus proche rival souhaitera mettre un terme à sa « malédiction » le voyant remporter une course et abandonner l’autre sur chaque meeting depuis le début de saison. Troisièmes du classement général, Clément Dub et Laurent Dub (Porsche Cayman / Cool Racing) compteront sur leur vitesse et leur complicité pour tirer leur épingle du jeu et prendre l’ascendant sur les leaders. Une telle opération leur permettrait aussi de distancer Stéphane Brémard, mais le pilote de la Porsche Cayman de l’équipe Foxo s’appuiera sur sa régularité et celle de Laurent Misbach pour continuer d’inscrire de gros points. Comme toujours chez les Am, les outsiders seront nombreux à tenter de se replacer avant les deux derniers rendez-vous de l’année. Élie Dubelly et Laurent Fresnais espèreront ainsi capitaliser sur leur premier podium de l’année. Présent sur le podium pour ses débuts en GT4, Christopher Cappello (Ginetta G55 / CMR) pourra désormais accélérer sa progression grâce à l’expérience de Georges Cabanne, vice-champion 2017 dans la catégorie Am. Leurs équipiers Sébastien Quesada et Franck Quesada auront l’intention de les imiter, tout comme Wilfried Cazalbon, qui retrouvera Jérémy Reymond, absent à Dijon. Également sur le podium à Dijon, Franck Leherpeur et Tugdal Rabreau (Mercedes AMG / M Racing - YMR) auront le même but. Et si Lauris Nauroy / Eric Herr (Porsche Cayman / AGS Events) et Cyril Saleilles (Porsche Cayman / COOL Racing) auront à cœur de goûter à nouveau au champagne, Philippe Marie / Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / ORHES Racing) espèreront bien glaner leurs premiers trophées de l’année... L’équipage est d’ailleurs le seul à avoir été présent dans les points sur toutes les courses cette saison ! Après s’être découverts à Dijon, Guillaume Maio et Alexandre Guesdon voudront progresser dans la hiérarchie avec la Ginetta G55 du GM-Sport exploitée par GP34. Ils feront toutefois face à des concurrents toujours propices à dynamiter le peloton, à l’image d’Alain Grand et Didier Moureu (BMW M4 / 3Y Technology) ou encore Daniel Diaz-Varela / Manuel Cerqueda (Audi R8 LMS / BAPORO Motorsport).

Pour compléter la grille des pilotes Am dans la Nièvre, Christophe Carrière effectuera son retour au volant de la troisième Porsche Cayman d’AGS Events avec Didier Dumaine, déjà aperçu en Mitjet et en Supertourisme.

Liste provisoire des engagés
Horaires

B.L.S. – communiqué © SRO