AUX CIMES, LOUIS DRONDE INTRAITABLE

lundi 17 septembre 2018 par IMEC

Nouvelle victoire au rallye des Cimes pour Louis Dronde

Au Rallye des Cimes avec 7 victoires consécutives Louis Dronde a été intraitable. Copiloté pour l’occasion par sa compagne Anne-Sophie Hiriart-Durruty a encore une fois dompté les montagnes du Pays Basque pour devenir le recordman absolu de cette épreuve, qu’il va être difficile d’égaler ! Derrière, Loïc Costes et Laurent Fouquet se sont bien battus mais au final, c’est le jeune cantalou qui monte sur la 2e marche du podium. Dans le Challenge 2RM, Yann Clevenot emmène son Cledze sur la plus haute marche du podium tout comme Jérôme Arricastre dans le Trophée des 4x4 et Fabrice Rousseau dans la catégorie des SSV.

Championnat : Sans surprise, Louis Dronde et sa compagne Anne-Sophie Hiriart-Durruty partent les plus vite dès le vendredi après-midi. Même s’ils laissent le premier scratch du samedi à Mathieu Hirigoyen, nos tourtereaux poursuivent leur collection de meilleurs temps sur le reste de la journée. Ils rentrent au parc fermé le samedi soir avec plus de 2’ d’avance sur le jeune Loïc Costes, qui est menacé par l’actuel leader du Championnat, Laurent Fouquet. La quatrième place est occupée par le petit fils du créateur du rallye, Sauveur Bouchet qui fait des merveilles avec son BMC. Il précède les Fouquet de Mathieu Hirigoyen et de Benoît Bersans. Dimanche, Louis Dronde lève le pied et ménage sa monture. Il gère intelligemment sa fin de course pour filer vers une nouvelle victoire sur ce rallye qu’il affectionne tant. Il décroche une 7e victoire consécutive et devient le recordman de victoires sur la mythique épreuve basque. Impressionnant ! Pour le gain de la 2e place, Laurent Fouquet et Loïc Costes poursuivent leur duel en signant respectivement 2 meilleurs temps chacun. Au final, c’est le pilote cantalou qui rentre en dauphin de Louis Dronde en marquant un point supplémentaire. grâce à son scratch dans la dernière ES. Il prouve une fois de plus qu’il fait partie de l’élite de la discipline. Après 9 ans d’absence sur ce rallye, Laurent Fouquet a démontré encore une fois qu’il était un pilote complet. En effet, il monte sur la petite marche du podium avec son Fouquet. A plus de 2’ du vainqueur nous retrouvons Mathieu Hirigoyen qui s’intercale au 4e rang. Soulignons que le pilote d’Hasparren s’est imposé dans la 10e spéciale. Benoît et Jérôme Bersans affichaient un large sourire à l’arrivée du rallye, il faut dire que les deux frères se sont bien amusés et s’offrent une très belle 5e place au scratch. Nicolas Cassiède poursuit l’apprentissage de son Fouquet. Ce dernier termine au 6e rang final après avoir résisté aux assauts répétés de Yannick Lonne-Peyret qui pointe à moins de 3’’ du pilote du team NC Motorsport. Le premier pilote britannique, Justin Birchall prend la 8e place du classement général juste devant le sorcier d’Etampes, Vincent Foucart et son moteur rotatif.

Challenge 2 Roues Motrices : dans le challenge, Aurélien Cabe part le plus vite le vendredi. Il conserve sa première place le samedi avant de renoncer sur problème mécanique dans l’ES6. Du coup, le Gersois Yann Clevenot reprend le relais avec son Cledze et file vers une très belle victoire en haut de la Madeleine le dimanche après-midi. Une victoire méritée et qui redonne le sourire à toute l’équipe qui n’a pas été très chanceuse dernièrement. Le Palois Lucas Zielinski n’a pas manqué son retour après 10 mois d’abstinence. Il prend une excellente 2e place au volant de son Tomahawk. Le podium est complété par le Rivet de Pierre Bozom qui a été très régulier durant ces trois jours de course.

Challenge SSV : comme dans la catégorie reine, Fabrice Rousseau a survolé les débats sur cette édition 2018 du rallye des Cimes. Au volant de son Can Am, le pilote charentais s’est régalé sur ce terrain. Il remporte une victoire nette et sans bavure. Derrière, la bagarre fut belle entre Olivier Devos et Romain Locmane. Hélas, le Belge perd plus de 10’ dans l’es 9 et voit ses chances de podium s’envoler. Romain Locmane en profite donc pour décrocher la médaille d’argent et accentuer son avance dans la course au titre. Le podium est complété par le vaillant Hervé Crevecoeur qui a été très régulier avec son Polaris.

‘Trophée des 4 x4 : tout le monde attendait Andrew Sargeant pour prendre le rôle de leader de la catégorie. C’est ce qu’il a fait jusqu’à l’ES 10 ou le Britannique est parti à la faute et a dû renoncer. Dommage. Jérôme Arricastre était placé en embuscade et il n’a pas laissé passer sa chance de remporter la victoire sur ce rallye mythique. Bravo ! Il est suivi par le Mitsubishi de Vincent Barres qui prend une très belle 2e place et qui remporte son groupe. Il prend par la même occasion la première place provisoire du Trophée des 4x4 2018. Enfin, le podium est complété par la Jeep du régulier Joël Harichoury.

Retrouvez les classements ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7428

B.L.S. – communiqué © Frantxoa.