A RETROMOBILE SERONT MIS A L’HONNEUR DE DION BOUTON ET LANBORGHINI

jeudi 31 janvier 2019 par IMEC

Pour sa quatrième participation, le Musée National de la Voiture de Compiègne marquera le Salon Rétromobile par deux expositions. La première rendra hommage à l’une des grandes marques représentées par son musée : de Dion-Bouton ; tandis que la seconde mettra en avant la Lamborghini Flying Star II du Salon de Turin 1966. Ce modèle est issu de la nouvelle exposition du Musée consacrée aux concepts cars : « Concept-car. Beauté pure ».

De Dion-Bouton : La quête de la vitesse

C’est en 1905 que de Dion-Bouton sort le coupé trois quarts chauffeur. Si le modèle exposé au Salon Rétromobile a été modifié en 1907, il permet d’apprendre de nombreuses choses sur les recherches effectuées par le constructeur pour augmenter la vitesse et la légèreté des véhicules. En effet, dès 1904, de Dion-Bouton réalise un moteur à quatre cylindres dont il équipe les voitures au châssis en tôle emboutie, dotées d’un embrayage à plateaux. La carrosserie du véhicule, réalisée par Keller, rappelle celle des voitures hippomobiles, tout comme l’intérieur de la partie passager et la suspension à ressorts. L’exemplaire appartenant au Musée, présenté lors de Rétromobile, était la voiture de direction de l’entreprise.

L’exposition sera complétée par la mise en avant de nombreux documents et affiches, et par des voitures de Dion-Bouton roulantes présentées en démonstrations dynamiques par le club des Teuf-Teuf Veteran car club.

La Lamborghini Flying Star II du Salon de Turin 1966, un concept-car unique

L’exposition « Concept-car. Beauté pure », dédiée aux concept-cars d’exception sera ouverte au public du 29 novembre 2019 au 23 mars 2020 au Musée National de la Voiture de Compiègne. Tous les grands constructeurs, designers ou maîtres-carrossiers ont produit ce type de véhicules aussi appelés « Dream car ». La Lamborghini Flying Star II qui sera présentée sur le stand du Musée lors du Salon Rétromobile, est un modèle unique. Cette voiture au design anguleux a lancé la mode des « breaks de chasse » comportant un hayon arrière. Il s’agit du dernier véhicule marquant sorti des ateliers du prestigieux carrossier Milanais Touring Superleggera, qui cessa son activité en 1966. Conservée dans son état d’origine, elle est l’archétype du concept-car à l’italienne et certainement l’un des plus beaux véhicules des années 60 alliant élégance, performance et confort.

B.L.S. - communiqué © D.R.