AYDIE : UN EXCELLENT CRU POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE D’AUTOCROSS

samedi 1er août 2009 par IMEC

Pour sa deuxième organisation consécutive d’une manche du championnat de France d’Autocross et de Sprint Car toute l’équipe du circuit d’Aydie a une nouvelle fois réussi une prouesse : celle d’avoir réalisé pratiquement un sans faute en matière d’organisation.

Un cru d’exception.

Cela est-il du à la réputation des célèbres vignobles qui entourent ou plutôt cernent le circuit Madiranais ? Toujours est-il que nous avons vécu un week-end qui mérite la médaille d’or de l’organisation. Bien sûr tout n’est pas parfait dans ce bas monde, mais hormis le microscopique brin d’herbe qui a poussé sournoisement derrière le dernier cep, de la dernière rangée de vigne, tout au fond du terrain, que seul le président du club Michel-Pierre Béheithy a remarqué, nous ne pouvons que rester admiratif devant l’organisation mais aussi les moyens mis en place année après année et ceci depuis bientôt une décennie pour que cette épreuve soit un des châteaux, voire le château le plus réputé de ce championnat qui se déroule sur les circuits terre. Organisation au top, pilotes de notoriété régionale, ou nationale, du sport de haut niveau et un public en hausse d’environ 30% font de cette neuvième édition toutes catégories confondues des différentes disciplines de l’Autocross ou du Sprint Car un cru d’exception. Si cette année le nombre d’engagés est en baisse, en partie pour cause de nouvelle réglementation, le plateau est une fois encore d’un niveau très relevé, championnat de France oblige. Les pilotes du cru n’ont pas laissé leur chance de se mettre en valeur et nombre d’entre eux ont réalisé de belles performances. Voici le résumé des neuf finales

Jérôme Ladépêche en tête du trio des Alpine

Autocross D2 2 litres :

Départ plus que chaud dans cette finale, Jérôme Ladépêche se détache devant Roger Buisson, tout deux sur Alpine A310. Magnifique duel entre ces deux autos. Roger Buisson aura tout tenté pour s’imposer mais en vain .Eric Descout Alpine A110 complète le podium. A noter aussi l’abandon au 1er tour de Benoît Morel, Champion de France en titre faisant les frais d’un départ chaud, chaud. Belle perf. du Tarnais Didier Calmette, 4e. Coup de chapeau à Jean-Raymond Birou qui malgré un poignet cassé et toujours au volant de son camion dénommé 5R à l’âge canonique se classe 8e, Michel Posterle le président du Club de Tournecoupe occupe le 10e rang, Yannick Abadie qui a tenté de faire la course sur 3 roues termine 13e et Celso Serge Munoz 16e.

Jack Brinet prend les devants d’un peloton plutôt agité en D2 libre

Autocross D2 libre :

Avec un Jack Brinet de retour à son meilleur niveau et sa voiture aussi au top, difficile pour les autres pilotes de rivaliser. Il s’impose dès le départ, pour ensuite creuser l’écart sur Stéphane Genet, le très spectaculaire pilote Nantais sur 206. Auteur d’un excellent week-end, Nicolas Dubernet monte sur la 3e manche du podium. Après un entraînement intensif au guidon d’une poussette, retour d’Hervé Pailhé sur Clio qui prend une méritoire 8e place. Didier Gonella termine 11e, suivent Christophe Lestrade 13e et Emmanuel Fillipa 14e

En D3 2 litres de la casse à l’atterrissage pour Anthony Lanoè, à gauche de la photo, qui devra repasser son brevet de pilote d’avion.

Autocross D3 2 litres :

Un départ plus que mouvementé dans cette finale, ou cinq pilotes vont rester au tapis avec un spectaculaire envol d’Anthony Lanoé .Stéphane Mazzoleni tire son épingle du jeu en s’imposant devant Gilles Labrosse toujours bien placé et Nicolas Cacho qui décroche son premier podium avec un châssis préparation maison. Sylvain Blanchon 6e et premier pilote régional, Jérôme Roux se classe 8e, Dominique Dubourdieu 16e, Patrick Zaffalon 17e, le revenant Louis Suire malgré son âge termine 18e et Thierry Py 20e.

Il l’attendait depuis un bout de temps cette 1er victoire en D3 libre, le jour de gloire est enfin arrivé pour Guy Moréton à Aydie.

Autocross D3 libre :

Il attendait ce jour avec impatience. Ça y est c’est fait, première victoire pour Guy Moreton sur un châssis Speed-Car, qui offre un excellent week-end au constructeur espagnol, présent sur le circuit avec cette victoire et une 2e place en Sprint Car D1. En seconde position nous trouvons le pilote Breton Valéry Moulineuf. Florent Tafani sur Camotos monte sur la 3e marche du podium. Notons la belle performance du premier et troisième venu de la D1 Sprint Car. Roger Calvet en délicatesse avec sa mécanique dimanche matin termine au pied du podium, les sociétaires de l’ASA Sud Comminges Jean-Claude Guilhot et Emmanuel Ramos se classent respectivement 11e et 12e.

C’est pratiquement à domicile que Vincent Mercier en tête de la D3 va remporter une nouvelle victoire.

Sprint Car D3 :

Une nouvelle victoire de Vincent Mercier qui joue pratiquement à domicile. Après avoir bien maîtrisé ses adversaires directs. Le pilote Raptors s’impose devant le jeune Bastien Lavenu, pilote en constante progression et un habitué des podiums et Anthony Titgat tous deux sur Fouquet. Belle performance de Nicolas Rouillard nouveau venu dans cette discipline qui rentre dans le top dix, Maxime Buisson qui continue l’apprentissage de ses gammes se classe 19e.

Le local de l’étape Sylvain Giménes en pleine action prend la 2e place de la D2

Sprint Car D2 :

Maxime Broussault l’emporte dans cette catégorie après avoir parfaitement géré sa course. Il devance un autre local de l’étape le Gersois Sylvain Giménes, et Andrea Dubourg venu de la région Bordelaise. Ce dernier conserve de peu sa première place au championnat. A domicile Fabrice Zozo pas au mieux de sa forme prend la 16e place, Jérôme Abadie la 17e et Nicolas Desbruères la 18e.

La victoire revient au jeune pilote Vendéen Damien Crépeau qui devance Julien Taverne, et Jean - Baptiste Dubourg

Sprint Car D1 :

Dans cette finale acharnée où tout le monde veut la victoire, c’est le jeune pilote Vendéen Damien Crépeau Camotos, qui démontre l’étendue de son talent. Il devance le Gersois désormais installé dans le centre de la France, Julien Taverne, Speed Car et Jean-Baptiste Dubourg Camotos, qui réalise une belle performance étant parti de la troisième ligne. Jean-Baptiste comme son jeune frère Andréa reste en tête du championnat mais lui aussi, avec une infime avance. Le Tarbais Franck Idrac qui souhaitait briller devant les membres de son club sera victime dès le départ d’un accrochage avec Michel Despériez, accrochage synonyme d’abandon pour tous les deux.

Belles bagarres entre filles, Julie Makhlouf vire en tête

Sprint Car D1 féminines :

Jaillissant de la 2e ligne Julie Leroy va réaliser la course parfaite en repoussant ses adversaires au fil des tours. Elle devance Isa Roulot et l’autre Julie Maklhouf pour ce podium féminin. Les régionales de l’étape les Nathalie Idrac et Bouchet se classent respectivement 11e et 12e.

C’est déjà demain

Le rideau à peine baissé sur cette édition que déjà tous les regards se tournent déjà vers 2010 qui fêtera la 10e édition de l’Autocross d’Aydie avec sans aucun doute de nouvelles surprises réservées par l’équipe organisatrice. Ce qui presque sûr la date devrait changer,

Franck Aussaresse et B.L.S.

Franck Aussaresse & B.L.S.