1er CHALLENGE EDUC ECO : DES RECORDS A BATTRE A NOGARO

mercredi 3 juin 2009 par IMEC

Ce jeudi professeurs et étudiants venant de 15 régions, 32 départements et 52 établissements scolaires se retrouveront sur le circuit de Nogaro pour y disputer la première édition du Challenge Educ Eco patronné par le ministère de l’éducation nationale.


Les Toulousains de l’INSA USP seront une fois encore les chefs de file de la région et seront aussi les favoris de cette 1er édition du Chalenge Educ Eco.

Une nouvelle formule d’économie.

L’an passé le Shell Eco Marathon tirait sa révérence lors de sa 9e édition sur le circuit de Nogaro et sa 25e sur le plan national, épreuve qui avait vu le jour sur le circuit Paul Ricard pour organiser cette manifestation en Allemagne. Peu de personnes de ce milieu ne sont restées indifférentes à la subite disparition de cette rencontre qui depuis quelques années s’adressait avant tout aux centres d’enseignements scolaires. Pour combler ce vide une cellule c’est rapidement mise en place avec notamment des acteurs venant de l’organisation de l’ancienne épreuve, parraineurs, mais aussi des responsables d’équipes participantes. A la fin de l’année 2008 est née l’association AD3E (Association pour le Développement d’Epreuves Educatives pour l’Eco-mobilité) présidée par le Lotois Jean-Paul Chassaing inspecteur général de l’éducation nationale. Malgré la crise économique et les difficultés toujours liées au lancement d’une nouvelle manifestation et ceci dans tous les domaines, le premier Challenge Educ Eco sera porté à partir de jeudi sur les fonds baptismaux. Un peu comme pour la première édition de son prédécesseur qui comptait à peine une vingtaine de partant en 1985, ce ne sera pas le record d’affluence. Le Challenge Educ Eco sera cette année une épreuve 100% française ce qui risque fort d’être la première mais aussi la dernière, les pays voisins tapant déjà à la porte pour la future édition.

Régionaux et records en points de mire.

Pour ce premier Challenge Educ Eco, avec un tableau bien sûr vierge de tout record, tous les regards se tourneront sur ceux de l’an passé en espérant les améliorer, les mesures pour établir la distance parcourue sont les mêmes pour les deux manifestations. Tout d’abord dans la catégorie prototypes c’est le lycée de la Joliverie de Nantes avec le prototype ‘’Microjoule qui a parcouru 3382 km avec un litre de carburant. Les Urban Concept, prototype de la petite voiture de ville, les Hollandais de l’établissement De Haagse Hogeschool avec une pile à combustible ont établi le record à 848km/l. Nouveauté avec les véhicules entièrement électrique qui seront sur les rangs pour établir le record de référence, inexistant à ce jour. Les régionaux du grand sud Ouest avec une vingtaine d’établissements présents, seront aussi en point de mire ce qui constitue un tout premier record en la matière. Comme d’habitude c’est l’INSA UPS de Toulouse qui sera chef de file des centres d’enseignements régionaux et qui fera une fois encore partie des grands favoris. Rappelons pour la petite histoire que tous les véhicules portent un numéro à trois chiffres, les deux premiers indiquent ceux de leurs départements d’origine. Si vous avez un peu de temps n’hésitez pas à aller assister à cette première pour encourager tous les participants mais aussi les organisateurs, l’entrée est entièrement gratuite. Ce sera aussi l’occasion pour vous de découvrir des tonnes d’ingéniosité mises en pratique pour la construction de ces autos, disons presque miniatures.

Infos pratiques.

  • Jeudi 4 juin : essais libres non mesurés de 14h à 19 h.
  • Vendredi 5 juin de 9h à 19h trois tentatives mesurées possibles de 9h à 18h
  • Samedi de 9h à 14h deux tentatives mesurées possibles. Podiums à partir de 16 heures.
  • Entrée entièrement gratuite.

B.L.S..