Accueil > DANS LE RETRO > DANS LE RETRO

Articles de cette rubrique


COUPE DE FRANCE 2008 : LES POTINS DU PADDOCK DE NOGARO (DANS LE RETRO)

vendredi 3 avril 2020 par IMEC
Toute l’actualité d’une épreuve ne vient pas que de dans la compétition, il se passe aussi beaucoup de choses dans le paddock mais aussi il se dit pleins de trucs en voici quelques extraits. Allez les filles ! :tout d’abord honneur à ces demoiselles au nombre de trois ce qui est assez rare en C.F.C (...) > suite


RETOUR SUR LE PASSE (DANS LE RETRO)

jeudi 2 avril 2020 par IMEC
Une épreuve aujourd’hui disparue les Trophée de Gascogne en 2008 A défaut d’une actualité par trop ‘’confinée’’, aujourd’hui il faut bien trouver de quoi dire ou écrire. Hormis les annulations d’épreuves ou des circuits fermés et encore que celles qui ne concernent qu’une partie de la région du Sud-Ouest (...) > suite


NOGARO 2008 : LA COUPE EST PLEINE (DANS LE RETRO)

jeudi 2 avril 2020 par IMEC
Cette première manche 2008 de la Coupe de France des Circuits préfigure une saison qui risque fort d’être d’un excellent cru, ceci pour plusieurs raisons, d’abord par le nombre de participants, ensuite par la qualité du matériel présenté et enfin un niveau de pilotage de plus en plus relevé. Flash (...) > suite


IL Y A 10 ANS LE RENDEZ-VOUS DES CHAMPIONS A BALMA (DANS LE RETRO)

lundi 7 janvier 2019 par IMEC
La kyrielle de remise de prix après la saison bat son plein, que se soit pour récompenser les clubs, les ASA ou les ligues. Il y 10 ans qu’à Balma se déroulait la remise des prix comme d’ailleurs, pour la prochaine qui aura lieu dans quelques semaines, mais avant petit retour 10 ans en arrière. (...) > suite


IL Y A 10 ANS SE DEROULAIT LA REMISE DES PRIX (DANS LE RETRO)

vendredi 29 décembre 2017 par IMEC
Dans ses dernières heures de l’année 2017, revenons sur 10 ans en arrière, avec les nominés de cette saison là. Désormais la remise des prix ne changera pas de lieu, c’est dans la salle polyvalente de Balma dans la proche banlieue de Toulouse, qu’ il se déroule et jusqu’à aujourd’hui. Les effectifs du (...) > suite


NOS PARRAINEURS